Mon quotidien de Loycomate

3 Juil, 2020
Développement Durable | Gouvernance | Loyco | Management agile

Dans cet épisode de Road to Loycocracy, Célia Poelvert, HR Sales & Project Manager, partage son expérience de la Loycocracy et raconte comment ce nouveau modèle a impacté son quotidien et son travail.

Engagée il y a bientôt 5 ans chez Loyco en tant que payroll manager, mon aisance avec les outils informatiques m’a rapidement fait basculer dans l’implémentation de nos solutions informatiques. Côté métier, je gère donc des projets d’implémentation de nos outils de gestion des absences et du temps de travail pour nos clients mais également la coordination de Loyapps Services, une équipe de support qui assiste les utilisateurs de nos diverses applications en cas de besoin. Côté loycocracy, j’assume le rôle support « Marketing & Sales » au sein de l’équipe IT, ce qui m’amène à présenter nos services et plus particulièrement nos outils de gestion RH en phase commerciale à des clients potentiels.

 

Qu’est-ce que la Loycocracy a changé à mon métier ?

 

La Loycocracy m’a d’abord apporté une équipe. En effet, avant cette réorganisation, je ne faisais pas vraiment partie d’un service. J’ai logiquement intégré l’équipe IT sous la supervision de Sébastien Maisonneuve, coordinateur de l’équipe IT.

Ce nouveau modèle de management a également permis de formaliser les diverses tâches que j’assumais et c’est ainsi que mon rôle de support auprès de nos contacts chez les clients s’est développé pour aboutir à la création d’une équipe « Loyapps Services ». Tout le support de premier niveau est ainsi désormais regroupé dans une équipe dédiée, spécialiste des outils Loyapps et réactive.

L’implémentation de la Loycocracy a donc ouvert un espace de réflexion sur notre organisation interne qui nous a permis de gagner en efficacité et d’améliorer la qualité de nos services de support aux clients.

 

Mon rôle loycocratique

 

Le rôle Marketing & Sales peut être chronophage car il implique évidemment de se déplacer pour rencontrer les entreprises intéressées par nos services. Mais la charge est aujourd’hui répartie entre une dizaine de Loycomates, membres de l’équipe « Marketing & sales », ce qui la rend tout à fait gérable. Nous nous coordonnons sur Teams pour savoir qui est disponible et il y a toujours quelqu’un pour prendre en charge le prospect.

 

Davantage d’autonomie ?

 

Je n’ai personnellement pas ressenti de différence dans l’autonomie et la confiance qui m’étaient accordées. La philosophie de Loyco a toujours été celle-ci. La Loycocracy a simplement permis de formaliser cette philosophie au travers d’une réorganisation adéquate et m’a surtout offert la possibilité de développer, à travers mon rôle « Marketing & sales », des compétences additionnelles à celles inhérentes à ma position opérationnelle initiale.

Je ne peux que m’en réjouir de car je me sens complètement en adéquation avec les rôles et les responsabilités que j’assume aujourd’hui !

 

La série « Road to Loycocracy » 

Pour rappel, en mai 2018, nous avons choisi de dissoudre notre Direction afin de donner le pouvoir à nos Loycomates, concrétisant notre profonde confiance en l’être humain ainsi que nos croyances en la force de l’intelligence collective. Cette mini-série vous raconte l’implémentation de ce nouveau modèle d’organisation telle que nous l’avons vécue, sans volonté de donner de leçons. Juste comme ça. Parce que nous avons plaisir à partager et que nous serions ravis de recevoir votre feed-back. Alors n’hésitez pas à commenter, voire à nous secouer. On adore ça 😉.

Avec toute notre bienveillance, bonne lecture.

Christophe Barman, Ex-CEO de Loyco

Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la newsletter by Loyco.

Comme vous, nous détestons les spams ! Votre adresse e-mail n'est utilisée que pour vous envoyer notre newsletter et des informations sur les activités de Loyco.
À chaque envoi, vous disposez d'un lien de désabonnement inclus dans l'email.

Share This