Action durable: Parrainer une ruche

22 Fév, 2021
Collectivité | Développement Durable | Environnement | Loyco | Loycomates

Depuis le début l’année, nous sommes les heureux propriétaires d’une ruche sur les Berges de Vessy grâce à Bees4you. Une contribution à la biodiversité que nous souhaitions réaliser de longue date! 

L’envie d’installer une ruche sur le toit de nos bureaux nous titillait depuis un moment car nous souhaitions apporter notre contribution à la biodiversité et à la pollinisation. En effet, les abeilles jouent un rôle primordial dans notre écosystème et contribuent de manière cruciale à son équilibre. Saviez-vous par exemple que 70% de notre agriculture dépend de la pollinisation? Or, la population des abeilles en Suisse décline depuis 1945, affaiblie notamment par les pesticides, les parasites et les maladies ainsi que la monoculture. Il est donc urgent de réagir.

La découverte des services de Bees4you

Après plusieurs démarches, il s’est avéré que l’installation d’une ruche sur notre toit n’était pas autorisée par les instances concernées. Mais, en septembre dernier, après une présentation à la Haute École de Gestion de Genève durant laquelle nous avons mentionné notre déception à ce propos, une étudiante nous a alors parlé de Bees4you et de son service de parrainage: une excellente alternative à la location d’une ruche.
Le projet nous a enthousiasmés parce qu’il nous offrait la possibilité de contribuer à la biodiversité malgré les restrictions auxquelles nous faisions face. Nous sommes ainsi devenus les heureux parrains d’une ruche sur les Berges de Vessy qui abrite un essaim de 20’000 abeilles!

Un partenariat gagnant-gagnant 

En plus de la fierté d’avoir une ruche qui porte les couleurs de Loyco, nous récoltons le fruit du travail des abeilles et recevons 100 pots de 150g chaque année, avec notre logo apposé sur le couvercle. De quoi réjouir nos Loycomates, qui vont profiter de cet appétissant butin! Nous espérons également organiser des événements autour des thématiques en lien avec la pollinisation et la biodiversité, à l’interne ou avec nos clients.

La contribution des entreprises

Certes, les entreprises ne peuvent pas nécessairement être considérées comme des acteurs centraux du soutien à la pollinisation, mais elles ont néanmoins un rôle à jouer. Pour explorer leurs possibilités d’action, nous avons posé quelques questions à Severine Liabat, de chez Bees4you.

  • Quelles options offre Bees4you aux entreprises?
    À Bees4you, nous installons et gérons entièrement des ruches pour les entreprises sur leur site ou sur notre rucher aux berges de Vessy, comme Loyco a choisi de le faire. Nous extrayons le miel produit et le fournissons intégralement dans des pots désignés à la marque de l’organisation. En outre, nous organisons des ateliers de sensibilisation ou de consolidation d’équipe pour les employés, leurs familles, les clients afin de les sensibiliser aux objectifs actuels de développement durable, à l’importance des abeilles, et de la préservation de la biodiversité.

 

  • Pourquoi est-il important que les entreprises contribuent à la survie des abeilles?
    Les abeilles sont en train de disparaître. Parce qu’elles sont essentielles à la survie de nombreuses espèces, il en est de la responsabilité de tous d’agir pour les préserver. La bonne nouvelle c’est que nous pouvons tous faire quelque chose, chacun à notre échelle. Tout d’abord, nous pouvons planter des fleurs et plantes mellifères, avoir des prairies fleuries, tondre moins, avoir des potagers, ne plus utiliser d’herbicides et de pesticides…et tout simplement bannir les produits alimentaires issus de l’agriculture intensive, et consommer du miel pour favoriser le métier d’apiculteur (en plus d’être excellent pour la santé). Une autre chose à faire, c’est élever les abeilles dans des conditions et un environnement qui leur est favorable, ce qui est moins à la portée de tous. À cela, les entreprises peuvent elles aussi contribuer, en sponsorisant des apiculteurs comme ceux de Bees4you, pour s’occuper de ruches en ville.

 

  • Quels sont les avantages de la démarche pour les entreprises?
    Cette démarche vise à renforcer la politique de développement durable des entreprises et institutions du canton. Nous aidons les entreprises à accroître leur impact environnemental positif sur la dimension «protection de la biodiversité».  Pour une entreprise comme Loyco qui a déjà une stratégie de RSE forte et établie, cela s’inscrit naturellement. En travaillant avec nous, les entreprises contribuent aussi au tissu solidaire et économique local – car nous engageons local et travaillons exclusivement avec des fournisseurs locaux et/ou issus de communautés sensibles. Nous-mêmes essayons de maitriser notre impact environnemental en recyclant des chutes de bois du canton dans la fabrication de nos ruches. Nous faisons sérigraphier les pots de miel afin qu’ils soient réutilisables. D’autres avantages indirects de la démarche sont la sensibilisation du personnel autour de ces enjeux primordiaux, une cohésion et un engagement accru des collaborateurs autour d’un projet positif qui fait du sens. D’autant plus en temps de pandémie, cela fait du bien de parler et de faire quelque chose de positif. Enfin, un bénéfice sympa est de manger du miel 100% local, super bon et garanti 0% pesticides!

 

  • Quel est l’impact d’une ruche sur l’environnement?
    En allant se nourrir de nectar et de pollen dans les fleurs alentour, les abeilles de la ruche vont rendre le service de pollinisation. Il est difficile de mesurer précisément l’impact d’une ruche, mais on sait que les butineuses d’une seule ruche auront visité dans le cours d’une année 480 millions de fleurs! Les insectes pollinisateurs aident à préserver la biodiversité grâce à la pollinisation croisée des espèces dans les jardins ou les parcs sauvages par exemple.  Ils rendent un grand service à l’être humain, en permettant à la nature de se développer.  L’insecte pollinisateur participe également au rendement des cultures, aussi bien privées comme le potager que pour les agriculteurs professionnels. La survie de certaines espèces d’animaux en dépend complètement (comme certains oiseaux, papillons, bourdons…). Moins d’abeilles, c’est moins de biodiversité, moins de fleurs, moins d’espèces animales, la qualité du lait de bovins qui en pâtit ainsi que la qualité de la viande. Un cercle vicieux, en somme. Albert Einstein a affirmé que l’homme s’éteindrait 4 ans après la disparition définitive des abeilles.

À bon entendeur…

Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la newsletter by Loyco.

Comme vous, nous détestons les spams ! Votre adresse e-mail n'est utilisée que pour vous envoyer notre newsletter et des informations sur les activités de Loyco.
À chaque envoi, vous disposez d'un lien de désabonnement inclus dans l'email.

Share This