LES ACTUALITES DE LOYCO ET DU MARCHE

Restez informés de nos beaux projets et des news du marché, une fois par mois à la sauce Loyco!

mukam

29 Septembre 2017

Hausse des primes maladie

Assurances

En 2018, les primes d’assurance maladie augmenteront de 4% en moyenne.  

Alain Berset, ministre de la Santé, a annoncé une hausse de la prime standard variant entre 1,6% et 6,4% selon les cantons. Cette prime correspond à l’assurance obligatoire des soins pour un adulte avec une franchise de CHF 300.-  incluant la couverture accidents.

Les cantons romands étant les plus affectés par cette hausse sont Genève et Neuchâtel (5,4%), Valais (5,9%) et Vaud (6,4%).

Concernant les primes pour les enfants et les jeunes adultes, celles-ci croîtront respectivement de 5% et de 4,4% en moyenne.

Les assurés seront informés du montant définitif de leurs primes 2018 au plus tard le 31 octobre. L’Administration fédérale met à disposition différents documents ainsi qu’un calculateur de primes sur le site www.priminfo.admin.ch afin d’aider les assurés à faire leur choix. Retrouvez toutes les informations importantes dans le communiqué officiel.

 

Pourquoi une telle hausse?

Les primes maladie augmentent pour plusieurs raisons :

  • certains assureurs se retrouvent dans la nécessité de reconstituer les réserves. En effet, ceux-ci ont pratiqué, ces dernières années, des primes « basses » les amenant à puiser dans leurs provisions. Conséquence : les réserves se retrouvent en dessous du minimum légal et ne garantissent plus le taux de solvabilité exigé par la loi
  • certains assureurs sont obligés de compenser le départ des assurés représentant une sinistralité faible à la recherche de primes plus compétitives *
  • les coûts de la santé ne cessent de croître, comme c’est le cas dans tous les pays industrialisés

 

Augmentation effrénée des coûts de la santé

Les coûts du système sanitaire suisse, en constante augmentation depuis plus de 20 ans, s’élèvent, aujourd’hui, à plus de 77 milliards de CHF par an, soit 12,4% du produit intérieur brut (PIB).

L’évolution démographique, les progrès médico-techniques et la surabondance des prestations sont les trois facteurs qui influencent cette augmentation.

L’assurance obligatoire des soins (AOS), qui prend en charge les traitements auprès de médecins indépendants et dans le secteur hospitalier, les traitements dans le domaine hospitalier ambulatoire et les médicaments remboursés par les caisses-maladie, couvre 80% des coûts de la santé. Le reste des dépenses est couvert, entre autres, par le financement publique des hôpitaux et la prise en charge de certains traitements par d’autres assurances sociales.

Pour une explication détaillée des dysfonctionnements du système suisse de santé, nous vous recommandons de lire l’article Primes maladies: les raisons d’une hausse vertigineuse paru dans le journal Le Temps.

 

Ne serait-il pas temps de repenser le système de santé suisse?

Face à cette augmentation des primes qui pèse lourd sur le budget des ménages, plusieurs initiatives populaires voient le jour en Suisse. Découvrez ces initiatives en lisant l’article dans Le Temps intitulé Primes maladie : les politiques impuissants, les assurés résignés

Le partis politiques qui soutiennent ces initiatives s'attaquent directement aux caisses maladie sans pour autant trouver de solutions capables de résoudre le problème à la racine.

Quelles seraient alors les alternatives possibles pour freiner l'augmentation des coûts de la santé? Bilan propose quelques pistes dans son article Les dépenses de la santé baisseront-elles avec la digitalisation? Retrouvez l’intégralité de ce texte dans la version papier du magazine parue le 27 septembre.  

 

* L’Ordonnance de la compensation des risques dans l’assurance maladie (OCoR) a été modifiée afin de permettre un rééquilibrage financier entre les assureurs

 

Partagez cette actualité !

Newsletter

Restez informés de nos beaux projets et des news du marché,
une fois par mois à la sauce Loyco!