Loyco acquiert une participation dans la société PeopleWeek

26 Août, 2021
Loyco | Partenariats | Ressources humaines

Nous avons récemment officialisé un partenariat avec la société genevoise PeopleWeek, créatrice et éditrice du Système d’information de gestion des ressources humaines (SIRH) éponyme, une solution informatique innovante qui permet de gérer l’ensemble des fonctions RH. Loyco devient ainsi actionnaire de PeopleWeek et intègre son Conseil d’administration.

Nous venons de poser les bases d’un partenariat gagnant-gagnant: Loyco vient en effet d’acquérir une part minoritaire du capital-actions de PeopleWeek et a intégré le Conseil d’administration de l’entreprise au 1er août. L’objectif de ce partenariat: proposer la solution développée par PeopleWeek à nos clients ne disposant pas d’un outil RH.

 

Un SIRH innovant à plus d’un titre

Cette jeune entreprise, fondée à Genève en 2016, compte aujourd’hui une quinzaine de collaborateurs et enregistre d’ores et déjà une croissance de 200% cette année. Elle a été créée par Patrick Sikias, également fondateur de NetArchitects dans les années 2000, qui fut rejoint en 2020 par Paul Jon Martin, directeur RH doté d’une expérience locale et internationale de plus de 20 ans. PeopleWeek a développé un SIRH totalement web et principalement destiné aux entreprises de moyenne et grande taille. Disponible en 6 langues, le système permet de couvrir l’ensemble du cycle de vie du collaborateur, de la gestion du recrutement à la gestion des absences et des présences, en passant par la gestion des données salariales, les évaluations de performance ou les notes de frais. Une application mobile accompagne cette offre fonctionnelle très complète.

 

Grande autonomie pour les départements RH

Ayant effectué plusieurs projets d’implémentation de SIRH, Paul Jon Martin insiste sur les innovations uniques du produit qui l’ont particulièrement séduites et motivées à rejoindre cette jeune société: «PeopleWeek permet d’animer différentes communautés internes à une entreprise permettant ainsi au logiciel de se positionner également comme un outil de collaboration performant allant ainsi au-delà des fonctions d’un SIRH classique. Le logiciel a également été conceptualisé pour offrir une grande autonomie aux départements RH afin notamment qu’ils puissent définir et faire évoluer leur paramétrage sans le support systématique de nos équipes techniques. Il en résulte des délais de mise en œuvre extrêmement courts s’étalant en moyenne entre 4 et 16 semaines et des coûts d’implémentation et de licences très concurrentiels».

 

Un partage d’information plus efficient

«Loyco a toujours investi significativement dans la digitalisation de ses activités en développant des logiciels permettant d’automatiser et de fiabiliser ses services d’externalisation. Il manquait toutefois à notre offre un outil RH global que nous pouvions proposer à nos clients n’en disposant pas. Notre rapprochement avec PeopleWeek nous permet de combler ce manque en proposant une expérience 100% digitale et mobile intégrant toutes les fonctionnalités d’un SIRH.», explique Christophe Jodry, notre Head of Global Operations qui rejoint au 1er août le Conseil d’administration de PeopleWeek. Et d’ajouter: «Nous espérons ainsi définitivement abandonner l’échange manuel des informations par e-mail ou tableau Excel qui avait encore lieu avec nos clients ne disposant pas d’un outil RH performant. La plateforme a également l’avantage de stocker toutes ses données en Suisse, ce qui reste fondamental pour la grande majorité de nos clients.»

 

PeopleWeek et Loyco: une complémentarité parfaite

Pour Patrick Sikias: «Il était important pour PeopleWeek de se rapprocher d’un acteur RH crédible et culturellement très orienté vers les outils digitaux afin de pouvoir nous accompagner dans les prochaines étapes de notre développement. À ce titre, une attention particulière sera prochainement mise sur la partie alémanique de notre pays, où Loyco profite déjà d’un bureau. Nous partageons plusieurs valeurs avec Loyco et nos premières expériences clients communes ont été couronnées de succès : c’est donc naturellement que nous les accueillons dans notre capital.»

Si nous espérons un retour sur investissement après l’achat des actions PeopleWeek, cette considération n’est pas à l’origine du partenariat, explique encore Christophe Jodry. «Nous avons certes décelé dans cette jeune société un fort potentiel de développement, mais le facteur clé lié à ce rapprochement reste la complémentarité de nos activités. Loyco profite d’une solide base de clientèle à qui elle ne pouvait que partiellement offrir un outil de digitalisation RH. PeopleWeek possédait cet outil et avait besoin d’un partenaire stratégique pour l’aider dans sa commercialisation et dans l’évolution des fonctionnalités métiers du logiciel.»

Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la newsletter by Loyco.

Comme vous, nous détestons les spams ! Votre adresse e-mail n'est utilisée que pour vous envoyer notre newsletter et des informations sur les activités de Loyco.
À chaque envoi, vous disposez d'un lien de désabonnement inclus dans l'email.

Share This